#1 Découverte des NFT - Les Non-Fungible Token - Comprendre le Web3

Dernière mise à jour : 28 mars

Cette nouvelle série d'articles, consacrée à l'univers du Web3, a pour objectif de créer un contenu complet pour permettre à tous nos membres de maitriser cette nouvelle ère de l'internet. Si vous débutez tout juste dans l'écosystème blockchain, nous vous invitons à lire notre article d'introduction à la blockchain et à regarder notre vidéo, qui vous donnera toutes les bases sur cette technologie.


Je me présente, je suis Rossella Tuveri, nouvelle rédactrice, passionnée par la blockchain, la DeFi (finance décentralisée) et les mécanismes complexes derrières les Play-to-earn.


Les NFT ont vu leur popularité exploser ces derniers mois. Pourtant, ils sont en réalité plus qu’un phénomène de mode. Mais que sont-ils ? D’où viennent-ils et à quoi servent-ils ? C’est ce que je vais tenter de vous expliquer à travers cet article.

Tout d'abord, qu'est-ce que la fongibilité ?

Avant de se plonger dans l’explication de ce qu’est un Non-Fungible Token (NFT), il est nécessaire de comprendre une notion importante, à savoir ce qu’est la fongibilité. On parle d’un bien fongible si :

  • Il est possible de l’échanger contre un bien du même type

  • Il n’est pas unique

Pour donner un exemple concret, une pièce d’un euro est équivalente à une autre pièce d’un euro. Cette pièce n’est donc pas unique et elle peut être échangée contre une autre pièce de la même valeur. En revanche, si l’on prend un autre exemple, un restaurant français n’est pas équivalent à un restaurant italien (du fait de sa localisation, sa superficie, sa cuisine, sa réputation, etc.). Il n’est donc pas fongible. En résumé, un actif non-fongible est un bien qui n’est pas équivalent à un autre. C’est là que l’utilisation des NFT prend tout son sens, car ils permettent de créer des actifs non-fongible (c-à-d. unique et avec des attributs différents) sur la blockchain.

Mais alors, que sont les NFTs et d’où viennent-ils ?

Maintenant que l'on sait ce qu’est un bien fongible, on peut se pencher sur les NFT. Les tokens non-fongible (ou NFT) sont donc des tokens uniques et distinguables d’un autre token, sur la blockchain.

L’apparition des NFT se fait à la fin de l’année 2017, suite à une proposition ERC 721 faite sur la blockchain Ethereum qui décrit les NFT comme suit : « Think of them like rare, one-of-a-kind collectables. »1

Traduction : " Considérez-les (les NFT) comme des objets de collections rares et uniques. "

Il est important de préciser que l’emploi de NFT n’est pas propre à la blockchain Ethereum. Actuellement, on retrouve des NFT sur différentes blockchains telles que Wax, Solana, Tezos.

Quels sont les cas d'usages des NFT ?

L’art et les NFT De part leurs caractéristiques, les NFT ont d’abord connu un essor dans le domaine de l’art, en tant qu’objets de collection. Les acteurs traditionnels du marché de l'art se sont mis à vendre également des oeuvres numériques, c'est le cas de Christie's, qui avait vendu un NFT pour 69,3 millions ou encore la première vente de Sotheby's contre 16.8 millions de dollars. La démocratisation des NFT s’est opérée via des collections telles que CryptoKitties, Etheria et la plus célèbre, les Cryptopunks par Larva Labs.

Aujourd’hui encore, on peut constater que l’intérêt pour les NFT ne faiblit pas. C’est le cas pour la collection Bored Ape Yacht Club (BAYC) par exemple, où l’on constate que son volume de transaction s’élève à plus de 69 millions de dollars pour ces 30 derniers jours. OpenSea, la marketplace leader sur le marché, qui permet d'acheter et de vendre des NFT a enregistré un volume de plus de 20 milliards de dollars en 2022, contre un volume de marché total en 2021 de 21 milliards. Le marché croit fortement car leur utilisation ne s’arrête pas là.


Les NFT, le futur des jeux vidéo ? Malgré l’importance des NFT dans le domaine de l’art numérique, leurs présences connaissent un essor majeur dans le secteur des jeux vidéo. Il existe à ce jour plusieurs jeux vidéos, basés sur la possession de NFT, tel que Sorare, Farmersworld et Axie Infinity pour n’en citer que quelques-uns. Ces jeux fonctionnent sur la base de cartes virtuelles tokénisées, limitées ou non selon leur degré de rareté. La valeur du NFT se solde par ces deux principes essentiels :

  • Sa rareté

  • Son nombre d’exemplaires

Les jeux vidéo prennent une toute nouvelle dimension, car jusqu’à présent, tous les éléments issus d’un jeu vidéo étaient la propriété de l’éditeur. Donc, tout revenu généré par la vente d’un de ses éléments constitutifs, lui revenait par conséquent exclusivement.


L’arrivée des NFT change cette dynamique en introduisant le transfert de la propriété de l’élément constitutif d’un jeu vidéo de l’éditeur à l’acheteur. Ceci permet également de créer un marché secondaire et offre aux joueurs la possibilité de sortir du jeu en récupérant une partie ou la totalité des fonds investis. Si vous souhaitez en savoir plus sur les mécanismes Play-to-earn, vous pouvez regarder notre vidéo sur le sujet.

Il est fréquent de voir des personnes investir dans des NFT à des fins spéculatives dans le but de générer une plus-value sur l’investissement de départ. Cette notion est envisageable uniquement grâce au caractère de rareté des NFT en question. Le fait que ces biens soient numériques permet ainsi de régler un problème non-négligeable : l’usure du bien.

Au contraire d’un tableau qui perd la quasi-totalité de sa valeur en se dégradant, la nature virtuelle d’un NFT lui concède un caractère durable et intemporel. Les éléments que nous avons passés en revue démontrent que les NFT vont bien au-delà d’un simple objet numérique comparable à une œuvre d’art. Les principes de fongibilité, d’unicité et de rareté nous poussent à croire à l’expansion de leur utilisation dans des secteurs encore plus diversifiés. Les NFT ouvrent la porte à de nombreuses façon de s'authentifier dans le monde numérique, posséder un NFT pourrait vous permettre très prochainement d'ouvrir les accès à des plateformes, des galeries virtuelles, qui seraient accessibles uniquement aux holders (aux propriétaires) de ces passes numériques.


Dans le prochain article, nous nous attaquerons aux metaverses, qui ont fait la une des journaux dans le monde entier, en vous expliquant cette révolution numérique.


Cette série d'articles est produite en collaboration avec Metalyde, studio spécialisé dans l'intégration des marques dans le Web3 - Lancement de NFTs, construction de meta-galeries et création d'infrastructures dans le metaverse.


Qui sommes- nous?


Ayera Capital est un club d’investissement multi-asset et multi-strategy.

Notre volonté est de démystifier le jargon financier et les instruments de placement bénéficiant d’un rendement attractif et d’un risque mesuré.


En savoir plus sur l'auteure de l'article : Rosella Tuveri.


Découvrez notre club d'investissement en version visiteur ou en tant que membre dès maintenant.

Avant tout investissement, veuillez vous renseigner sur les risques. Ayera capital club ne peut être tenu responsable, veuillez lire nos mentions légales.



181 vues0 commentaire