#4 Les DAO - Les Organisations Autonomes Décentralisées - Tout comprendre sur le Web3

Dernière mise à jour : 29 avr.

Si vous trainez un peu sur internet et que vous vous intéressez aux cryptos et aux news tech, vous n’avez surement pas dû passer à côté des “Bitcoin”, des “NFT”, de la “DeFi” ou encore des “metaverse” (si c’est le cas, pas de panique, cliquez sur les mots, nous avons déjà écrit des articles dessus). Mais vous êtes peut-être passé à côté des « DAO », ou en tout cas, ce système de gouvernance peut rester très vague dans votre esprit.


Eh bien si vous me laissez une chance, je vais tenter de vous expliquer tout cela, de la manière la plus simple possible.


Dans un premier temps, que veut dire le terme DAO ?


Le terme DAO est l’acronyme anglophone pour « Decentralized Autonomous Organization », autrement dit en bon français : « Organisation Autonome Décentralisée ».


Tout ce beau vocabulaire pour un Smart Contract utilisant la Blockchain Ethereum principalement pour gérer cette organisation et toutes les actions s’y déroulant. Maintenant, qui dit Smart Contract dit transparence. Fini les plans un peu shaddy où on ne sait pas trop comment ça se passe, d’où l’argent vient et comment il est utilisé. Là tout est visible et consultable H24 par tout un chacun.


Et qui dit « autonomous » dit « sans patron ». Donc pas de patron qui prend les décisions seul, pas de « board » comme dans les grandes entreprises pour gérer la société. Dans une DAO, chacun a son droit de vote et choisit la direction que prend l’organisation. Ces votes sont effectués sur une base plus ou moins régulière dépendant de la DAO. Ces votes concernent tout ce qui permet à la DAO de se développer au plus proche des demandes des membres. Allocations de trésorerie, utilisation des fonds etc. Étant donné que tout est visible sur la Blockchain, tout un chacun peut consulter les transactions faites, donc il est (quasi) impossible de frauder. Je dis quasi car il y a toujours quelqu’un quelque part qui trouve un moyen de contourner le système.


Les DAO ont commencé à apparaître sur internet il n’y a que peu. La première DAO était « TheDAO » en 2016, mais depuis il y en a pléthore qui voient le jour (ou s’éteignent).


Ok mais comment ça marche en vrai ?


Comme mentionné ci-dessus, les DAO sont gérées par des contrats intelligents, qui sont en fait des bouts de code qui s’exécutent automatiquement une fois que les conditions sont rencontrées pour telle ou telle réaction du contrat intelligent.


Les règles de la DAO sont donc établies et gérées via le smart contract.


Maintenant, comment participer à une DAO ?


Plusieurs options s’offrent à vous mais généralement la possession du token de la DAO est le moyen le plus courant. Donc dès que vous possédez des tokens de la DAO, vous obtenez un droit de vote (comme un vrai actionnaire).


Généralement, pour trouver une DAO qui a le vent en poupe, il « suffit » de traîner sur twitter, là où beaucoup de nouveautés voient le jour et sont partagées dans un premier temps.


Ensuite bien entendu, faire ses propres recherches (due diligence) afin de ne pas entrer sur un scam ou même entrer sur un projet qui prend déjà l’eau lorsque vous en entendez parler et dans ce cas servir d’ « exit liquidity » pour ceux qui ont amassé de l’argent bien avant et qui veulent maintenant retirer leurs billes.


Pourquoi entend-on autant parler de DAO actuellement ?


Eh bien la réponse peut sembler simple. Suite à tous les phénomènes, contrôlés et incontrôlés auxquels nous faisons face depuis plusieurs années ne permet plus d’avoir confiance aveugle dans des institutions centralisées. Chiffres manipulés, pots de vin, mensonges, inside job, censure ou autres joyeusetés mettent fortement à mal une autorité centralisée, et cela dans tous les domaines.


Les avantages d’une DAO par rapport à une organisation centralisée sont justement que tous les mouvements sont transparents. Si une donation est effectuée par exemple, tout le monde peut la voir et en tirer ses conclusions.


Néanmoins, les principes même d’une DAO sont que la DAO est « trustlessness » donc en français, n’a pas besoin d’une partie de confiance pour pouvoir faire affaire vu que tout est réglé à l’avance par Smart-Contract et les décisions sont prises en communauté.


Pas de censure, pas de corruption, pas de décisions prises à 4h du mat’ quand personne n’est présent. Je suis sûr que ça ne vous rappelle rien…

Pas de hiérarchie. Tout le monde est sur le même pied d’égalité. Chacun a autant son mot à dire que l’autre. Si l’envie vous venait de proposer une idée qui vous semble disruptive ou innovante pour la DAO, vous pouvez la soumettre au vote. Chacun des participants à la DAO pourra la consulter et donner son avis voire l’améliorer.


Pas de conflits internes, ou s’il y en a, ceux-ci sont rapidement résolus par vote directement.


Quels seraient les désavantages d’une DAO ?


L’idée d’avoir son mot à dire sur chaque décision prise par une DAO est assez attractive et excitante en soi. Mais est-ce une bonne idée de donner droit de vote à chacun concernant l’utilisation de trésorerie par exemple, à des personnes qui n’y comprennent rien ?


Ensuite l’idée de faire confiance à un smart contract est une bonne chose en soi, encore faut-il que celui-ci soit sans bug. Là réside encore un problème qui a malgré tout son importance.


Le système de fonctionnement des DAO est clairement l’avenir. Un avenir avec quelques modifications à faire afin de rendre le système 100% infaillible et donc vraiment trustlessness.


Le jour où cela sera effectif, les DAO seront majoritaires et les entreprises que nous connaissons actuellement devront s’adapter ou être vouées à disparaître.


Qui sommes- nous? Ayera Capital est un club d’investissement multi-asset et multi-strategy. Notre volonté est de démystifier le jargon financier et les instruments de placement bénéficiant d’un rendement attractif et d’un risque mesuré. En savoir plus sur l'auteure de l'article : Olivier Catry. Découvrez notre club d'investissement en version visiteur ou en tant que membre dès maintenant. Avant tout investissement, veuillez vous renseigner sur les risques. Ayera capital club ne peut être tenu responsable, veuillez lire nos mentions légales.

71 vues0 commentaire