Analyse Biocryst Pharmaceuticals - BCRX

Dernière mise à jour : 19 avr. 2021

Dans ce nouvel article, je vais vous présenter l'analyse de biocryst. Si ce n'est pas déjà fait, je vous invite à lire mes dernières publications concernant l'analyse financière et la valorisation. Cet article reflète un point de vue personnel sur l'entreprise et ne constitue pas un conseil d'investissement.

Photo article biocryst pharmaceuticals BCRX - Nasdaq. Analyse de l’entreprise. Ayera Capital est un club d'investissement multi-stratégie et multi-asset traitant des marchés suivant : la bourse, le forex, le marché action, l’immobilier, la crypto-monnaie et la technologie, par le biais des levées de fonds pour des start-ups ou des technologies comme la blockchain (Défi, Staking, mining et minage ainsi que les ICO - Initial coin offering) et l’intelligence artificielle (IA), nous investissons sur différents marchés avec un objectif de rendement maximisé en donnant à nos membres une connaissance de la gestion de fonds et de la gestion de patrimoine comme le font les institutions : c’est à dire un monnaie management (money management) et la recherche d’un risk reward (risque bénéfice) élevé. Nous sommes agnostiques sur nos investissements et proposons des opportunités sur les thématiques couvertes par nos experts en bourse, crowdfunding et en financement de l’innovation.

RESUMÉ DE LA THÈSE D’INVESTISSEMENT.

  • Le titre a subi une baisse importante à la suite d’une présentation de leurs résultats de recherche sur le traitement contre le HNP alors que ceux-ci rivalisent voire dépassent ceux du leader actuel du marché (Alexion).

  • La valeur d’entreprise actuelle implique une valorisation des médicaments commercialisés uniquement et oublie presque totalement la pipeline de recherche de l’entreprise.

  • Les ventes d’ORLADEYO devraient s’annoncer radieuses grâce les qualités du médicaments et de l’expérience du management.

  • Cible de prix : $20 fin 2021. $200+ en 2023 en se basant sur le prix d’acquisition d’Alexion. Cours actuel, le 09/04/2021 sur le Nasdaq : 10,52$.


RISQUES LIÉS À L'INVESTISSEMENT.

  • Ventes d’ORLADEYO en-deçà des attentes : conversions des patients plus compliquées que prévues, réticences des assureurs pour les prises en charge.

  • Des problèmes qui surviennent lors des essais cliniques qui sont toujours possibles.

  • Volatilité de l’action : c’est une biotech small-cap où les hedge funds peuvent faire varier les prix avec relativement peu de capitaux afin de susciter la vente panique. A réserver aux investisseurs avec une forte conviction et un horizon d’investissement long durée.


Merci de vous référer à nos conditions d'utilisations et nos mentions légales, cet article n'est pas une recommandation d'investissement, il présente uniquement une entreprise à titre informatif. Investir comporte un risque de perte totale de votre investissement.


PRÉSENTATION DE L’ENTREPRISE.


BioCryst Pharmaceuticals (BCRX) est une entreprise américaine de biotechnologie en phase commerciale spécialisée dans les traitements oraux de maladies rares et orphelines. Elle commercialise ORLADEYO pour le traitement de l’angio-œdème héréditaire et RAPIVAB pour le traitement de la grippe courante aigue aux Etats-Unis.

En parallèle, l’Entreprise mène des essais cliniques pour le traitement contre l’hémoglobinurie paroxystique nocturne (BCX9930), la fibrodysplasie ossifiante progressive (BCX9925) et pour l’efficacité du Galidesivir, un agent antiviral à spectre large.



ORLADEYO : UN POTENTIEL DE VENTE PROMETTEUR.


Angio-œdème Héréditaire : Présentation et Marché.


L’angio-œdème héréditaire (AEH) est une maladie génétique rare qui a une prévalence estimée entre 1 cas sur 50 000 personnes à 1 cas sur 100 000 personnes. Elle se caractérise par des attaques récurrentes qui se manifestent sous la forme de gonflements situés au niveau du visage, des muqueuses et des organes internes. Ces attaques sont la conséquence d’une déficience d’inhibiteurs de C1 estérase qui a des répercussions sur la suite du système de complément comme illustrée ci-dessous :


Photo article biocryst pharmaceuticals BCRX - Nasdaq. Analyse de l’entreprise. Ayera Capital est un club d'investissement multi-stratégie et multi-asset traitant des marchés suivant : la bourse, le forex, le marché action, l’immobilier, la crypto-monnaie et la technologie, par le biais des levées de fonds pour des start-ups ou des technologies comme la blockchain (Défi, Staking, mining et minage ainsi que les ICO - Initial coin offering) et l’intelligence artificielle (IA), nous investissons sur différents marchés avec un objectif de rendement maximisé en donnant à nos membres une connaissance de la gestion de fonds et de la gestion de patrimoine comme le font les institutions : c’est à dire un monnaie management (money management) et la recherche d’un risk reward (risque bénéfice) élevé. Nous sommes agnostiques sur nos investissements et proposons des opportunités sur les thématiques couvertes par nos experts en bourse, crowdfunding et en financement de l’innovation.

Sans entrer dans les détails du système de complément, retenons qu’il fait partie de l’arsenal de la réponse immunitaire des organismes vivants. C’est un groupe de 35 protéines dont certains interviennent dans l’élimination de pathogènes et d’autres dans la régulation de l’activité des premières. Une production inopinée ou non suffisante de ces protéines de régulation peut alors entraîner des problèmes.


ORLADEYO intervient à la deuxième étape de la chaîne décrite en inhibant l’activité du kallikréine. C’est un médicament oral à prendre de manière prophylactique et quotidienne.


La trois marché pour ORLADEYO sont les Etats-Unis, l’Union Européenne (Royaume-Uni compris) et le Japon. Les estimations de la population de patients sont données ci-dessous :

- Les Etats-Unis : environs 10 000 patients.

- L’UE : environs 9 000 patients.

- Le Japon : 2 500 patients (partenariat avec Torii Pharmaceuticals qui versera à BioCryst des royalties de jusqu’à 40% du montant total des ventes).


ORLADEYO est actuellement en vente aux Etats-Unis pour un prix de vente catalogue de 485 000 Dollars par an et par patient. Ce niveau de prix élevé s’explique par la faible population de patients et l’incitation pour les laboratoires d’y mener des recherches. Le management estime un prix de vente d’environ 60% de celui pratiqué aux Etats-Unis pour les marchés européens et japonais. Le médicament a déjà été approuvé par les autorités de santé japonaises, reste la négociation du montant de prise en charge par la sécurité sociale japonaise avant commercialisation. Elle devrait commencer en T2 2021. Pour l’Union Européenne, le médicament est déjà en vente au Royaume-Uni, en France et en Allemagne. La décision finale d’autorisation de mise sur le marché par la Commission Européenne devrait arriver dans les semaines qui suivent, en sachant que l’Agence Européenne des Médicaments a déjà émis un avis favorable.


Avant l’arrivée d’ORLADEYO, le marché du traitement prophylactique de l’AEH est dominé par TAKHZYRO et CINRYZE, commercialisés par Takeda Pharmaceutical Company et HAEGARDA commercialisé par CSL Behring. Ces traitements sont tous à prendre sous forme d’injection sous-cutanée (TAKHZYRO et HAEGARDA) ou d’infusion par intraveineuse (CINRYZE). En dehors de ces options, un traitement oral par androgènes est aussi prescrit.


Les ventes de ces 3 traitements en 2020 est présentée dans le tableau ci-dessous :

Photo article biocryst pharmaceuticals BCRX - Nasdaq. Analyse de l’entreprise. Ayera Capital est un club d'investissement multi-stratégie et multi-asset traitant des marchés suivant : la bourse, le forex, le marché action, l’immobilier, la crypto-monnaie et la technologie, par le biais des levées de fonds pour des start-ups ou des technologies comme la blockchain (Défi, Staking, mining et minage ainsi que les ICO - Initial coin offering) et l’intelligence artificielle (IA), nous investissons sur différents marchés avec un objectif de rendement maximisé en donnant à nos membres une connaissance de la gestion de fonds et de la gestion de patrimoine comme le font les institutions : c’est à dire un monnaie management (money management) et la recherche d’un risk reward (risque bénéfice) élevé. Nous sommes agnostiques sur nos investissements et proposons des opportunités sur les thématiques couvertes par nos experts en bourse, crowdfunding et en financement de l’innovation.

Chiffres estimées pour HAEGARDA car CSL Behring ne dévoile pas ces données.


Voici la répartition des parts de marchés :

Photo article biocryst pharmaceuticals BCRX - Nasdaq. Analyse de l’entreprise. Ayera Capital est un club d'investissement multi-stratégie et multi-asset traitant des marchés suivant : la bourse, le forex, le marché action, l’immobilier, la crypto-monnaie et la technologie, par le biais des levées de fonds pour des start-ups ou des technologies comme la blockchain (Défi, Staking, mining et minage ainsi que les ICO - Initial coin offering) et l’intelligence artificielle (IA), nous investissons sur différents marchés avec un objectif de rendement maximisé en donnant à nos membres une connaissance de la gestion de fonds et de la gestion de patrimoine comme le font les institutions : c’est à dire un monnaie management (money management) et la recherche d’un risk reward (risque bénéfice) élevé. Nous sommes agnostiques sur nos investissements et proposons des opportunités sur les thématiques couvertes par nos experts en bourse, crowdfunding et en financement de l’innovation.

TAKHZYRO est le leader avec 60% des parts de marché en étant une injection bi-hebdomadaire pour un coût annuel par patient de 570 000 dollars. CINRYZE quant à lui coûte 350 000 dollars tandis que HAEGARDA coûte en moyenne 450 000 dollars. Le marché total pour l’AEH devrait atteindre 4 Md de dollars d’ici 2026.


Les signes d’un succès annoncé.


L’opportunité pour ORLADEYO réside dans la facilité de la prise du traitement pour une efficacité long terme qui est tout aussi bien. La facilité de la prise est un souhait fréquemment exprimé par les patients dans les sondages sur la prise de leurs traitements et la qualité de vie. L’opportunité pour ORLADEYO réside dans la conversion des patients déjà sous traitement et celle non négligeable des personnes diagnostiquées mais non encore traitées. Une des raisons les plus souvent évoquées est une appréhension pour les piqûres et la gêne que représenteraient les visites dans les centres médicaux pour recevoir le traitement.

Résumé de l’étude présenté ici : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7801100/


M. Jon Stonehouse (PDG) a une forte expérience de la vente de pharmaceutiques et a démontré une exécution jusqu’à présent sans faille de sa stratégie : sensibilisation et engagement auprès des docteurs, des patients et des assureurs et ce, bien avant l’autorisation de la FDA. Pour l’anecdote, le médicament a été envoyé aux distributeur le jour même où la FDA a donné le feu vert, ce qui démontre la maîtrise dans les procédures. Le prix de vente d’ORLADEYO est en dessous de celui demandé par les autres médicaments pour un gain de qualité de vie et une économie réalisée au niveau des ressources médicales mobilisées pour l’administration du traitement. Ceci le rend compétitif et plus facilement acceptable pour la prise en charge par les assureurs. De plus, BioCryst a réussi à débaucher les représentants commerciaux de Takeda pour l’aider à diffuser le médicament. C’est signe que les professionnels chevronnés perçoivent le potentiel du médicament.


L’Entreprise a réussi à obtenir un accord de financement avec Royalty Pharma qui est une reconnaissance du potentiel de ventes d’ORLADEYO. Royalty Pharma est un spécialiste du financement des essais cliniques dont le business model est comme suit : elle propose aux laboratoire une somme d’argent contre le prélèvement d’un pourcentage (royalties) des ventes futures du médicament. C’est une entreprise qui possède un portefeuille de royalities de qualité d’après le nombre de médicaments blockbusters à l’intérieur (ventes annuelles supérieures à 1Md de dollars). Sans entrer ici dans les détails du deals, l’accord prévoit un prélèvement jusqu’à un niveau de vente annuelle de 550M de dollars. Ce qui est une indication forte du potentiel de ventes d’ORLADEYO.


Récemment, lors de l’annonce des résultats pour l’année 2020 du 25 Février 2021, le management a indiqué un nombre de 200 patients sous ORLADEYO (nombre estimé d’après les indices donnés le directeur de la commercialisation : majorité des patients des essais cliniques ont continué à prendre ORLADEYO plus le même nombre nouvellement converti au traitement). De plus, la banque d’investissement Cowen a mené une enquête auprès des pharmaciens américains pour connaître le niveau de prescription d’ORLADEYO et il en ressorte une estimation d’un taux de pénétration de 40% de ce marché d’ici 3 à 5 ans (soit potentiellement un chiffre d’affaires annuel de 1,94Md de dollars pour BioCryst).




BCX9930 : LA DEUXIEME VENUE DE BIOCRYST.


Hémoglobinurie Paroxystique Nocturne : présentation et marché.


L’hémoglobinurie paroxystique nocturne (HPN) est une maladie génétique rare qui provient d’un dérèglement du système de complément. Le système immunitaire se met à attaquer les globules rouges du patients jusqu’à provoquer l’anémie du patient. La population mondiale de patients souffrant de la HPN est estimée à environ 20 000.


Voici le processus qui mène à cette maladie :

Photo article biocryst pharmaceuticals BCRX - Nasdaq. Analyse de l’entreprise. Ayera Capital est un club d'investissement multi-stratégie et multi-asset traitant des marchés suivant : la bourse, le forex, le marché action, l’immobilier, la crypto-monnaie et la technologie, par le biais des levées de fonds pour des start-ups ou des technologies comme la blockchain (Défi, Staking, mining et minage ainsi que les ICO - Initial coin offering) et l’intelligence artificielle (IA), nous investissons sur différents marchés avec un objectif de rendement maximisé en donnant à nos membres une connaissance de la gestion de fonds et de la gestion de patrimoine comme le font les institutions : c’est à dire un monnaie management (money management) et la recherche d’un risk reward (risque bénéfice) élevé. Nous sommes agnostiques sur nos investissements et proposons des opportunités sur les thématiques couvertes par nos experts en bourse, crowdfunding et en financement de l’innovation.

Actuellement, les traitements de référence sont le SOLIRIS et ULTOMIRIS, tous deux produits par Alexion. Ce sont des injections données toutes les 2 à 8 semaines. Ces traitements reposent sur des anticorps monoclonaux qui permettent l’inhibition du facteur C5. Sans entrer dans les détails de la théorie qui entoure l’action du système du complément, retenons ici que l’inhibition d’un facteur (car il y en a plusieurs) permet d’empêcher le déclenchement d’une partie de l’action du système de complément. Notons qu’en fonction de l’état des patients, les transfusions sanguines peuvent être prescrites en complément du traitement.


Le marché du HPN a représenté un peu plus de 5,1Md de dollars en 2020 pour SOLIRIS et ULTOMIRIS. Le coût moyen de ces médicaments par année et par patient est de 500 000 dollars.


BCX9930 : Potentiellement Énorme.


Le BCX9930 est un inhibiteur de facteur D du système de complément qui permet de réguler l’action de ce dernier. C’est un traitement destiné à être pris de manière orale sous forme de pilules. Cette molécule vient de terminer avec succès la phase 1 de ses essais cliniques.


Depuis T4 2020, le management, notamment représenté par le Dr. Sheridan (Chief Medical Officer) s’est montré enthousiaste sur les résultats du BCX9930 lors de leurs manifestations publiques (comme par exemple, lors de la JPM Securities Hemotology Summit ayant eu lieu le 15 décembre 2020). L’Entreprise a organisé un évènement de présentation des résultats de phase 1 le 22 mars 2021 qui avait rassemblé les patients, les key opinion leaders (KOLs), les analystes et le personnel de l’entreprise.


Je vous invite d’ailleurs à aller voir le Powerpoint de la présentation et la vidéo de la présentation :


Les points importants qui ressortent de cette conférence :

  • Les essais ont été effectués sur 16 patients (10 patient « traitement naïf » et 6 patients ne répondant plus au traitement standard).

  • Les améliorations observées ont été très prometteuses : on a observé une baisse générale des biomarqueurs liées à la maladie, les taille et niveau d’hémoglobines proches de la normale et surtout, une absence de besoin en transfusion sanguine (sauf chez un patient, qui avant les essais avait les fonctions de la moëlle épinière compromise, mais qui a tout de même affiché un niveau proche de la normale de ses globules rouges à la fin des essais).

  • Les effets bénéfiques ont été observés rapidement et dépendants des doses prescrites, signes que le traitement a été bien absorbé par l’organisme.

  • Les effets secondaires ont été minimes, à savoir des maux de tête et l’apparition de plaques rouges sur des parties du corps qui disparaissent dans la suite du traitement.

  • Dr Brad Rovin, un KOL en néphrologie, est enthousiaste sur le potentiel du BCX9930 pour les maladies rénales.

  • BCX9930 passe directement en phase de test pivot, c’est-à-dire en essai clinique avec une population élevée de patients (ici 200) avant autorisation de mise sur le marché. C’est à mon avis, un reconnaissance implicite de la FDA sur le potentiel de ce médicament. Les essais vont être lancés dans la 2ème moitié de 2021, ce qui est rapide étant donné le faible nombre de patients pour cette maladie rare (7500 dans le monde). Sachez que certains laboratoires, bien qu’ayant commencé les essais bien avant BioCryst, sont toujours en train de recruter les patients.


Lors de la JPM Securities Hematology Summit, à la question posée par un analyste sur l’hémolyse extravasculaire (destruction des globules rouges à l’extérieure des vaisseaux sanguins) qui pose des problèmes aux médicaments d’Alexion, Dr Sheridan avait répondu qu’il n’avait pas rencontré de problème du tout, que ce soit intra ou extravasculaire. Rappelons qu’AstraZeneca va racheter Alexion pour un prix de 39Md de dollars et sur les 6Md de dollars de revenus de 2020, 5,1Md provient de ses 2 médicaments contre le HPN…


Au-delà de ces résultats très prometteurs, le management pense que BCX9930 peut potentiellement être efficace dans 8 maladies :

Photo article biocryst pharmaceuticals BCRX - Nasdaq. Analyse de l’entreprise. Ayera Capital est un club d'investissement multi-stratégie et multi-asset traitant des marchés suivant : la bourse, le forex, le marché action, l’immobilier, la crypto-monnaie et la technologie, par le biais des levées de fonds pour des start-ups ou des technologies comme la blockchain (Défi, Staking, mining et minage ainsi que les ICO - Initial coin offering) et l’intelligence artificielle (IA), nous investissons sur différents marchés avec un objectif de rendement maximisé en donnant à nos membres une connaissance de la gestion de fonds et de la gestion de patrimoine comme le font les institutions : c’est à dire un monnaie management (money management) et la recherche d’un risk reward (risque bénéfice) élevé. Nous sommes agnostiques sur nos investissements et proposons des opportunités sur les thématiques couvertes par nos experts en bourse, crowdfunding et en financement de l’innovation.

Le plus intéressant dans tout cela, c’est que les essais de phase 1 peuvent être passés comme ils ont déjà été faits avec succès pour d’autres maladies, accélérant de ce fait le processus d’autorisation. De plus, chacune des maladies représentent chacune potentiellement des centaines de millions de dollars. C’est d’ailleurs un point que Royalty Pharma n’a pas oublié : il a été prévu une clause dans l’accord de financement dans laquelle 1% des ventes totales futures de BCX9930 leur reviendrait. Rappelons que le deal a été conclu fin 2020, alors que l’on ne disposait que des résultats d’intérim sur 7 patients souffrant de la HPN.


ÉLÉMENTS FINANCIERS ET VALORISATION.


Bilan et Cash Burn :


Fin 2020, l’entreprise avait une trésorerie qui s’élevait à 300M de dollars et une dette financière de 150M de dollars. La majeure partie de cette dette est due fin 2025. En outre, BioCryst peut faire appel à une ligne de crédit supplémentaire de 75M de dollars. Et enfin, dans l’accord commercial conclu avec Torii Pharmaceuticals, un paiement de 15M de dollars est attendu dans les semaines à venir.


Le cash-burn en 2020 a été de 145M de dollars, soit 36M par trimestre. Même en excluant les ventes d’ORLADEYO, l’entreprise a suffisamment de liquidités pour financer ses activités jusqu’à fin 2023.


Il est à noter que le management a réitéré à plusieurs reprise ne plus avoir recours au financement dilutif et ils ont tenu parole jusqu’à présent.


Actionnariat :


L’entreprise est détenue à 70% par des investisseurs institutionnels, avec comme actionnaires notables, Bakers Brothers, State Street et Sarissa Capital Management. Ce sont des noms réputés dans le marché action des biotechs avec de beaux coups dans leurs tableaux de chasse. Alex Denner, à la tête de Sarissa Capital Management et en bon élève de Carl Icahn, est connu pour son rôle d’investisseur-activiste. Une de ses stratégie préférée est de débloquer la valeur pour les actionnaires en favorisant les opérations de fusion-acquisition. Récemment, il a été actionnaire à plus de 10% d’Alexion avant le rachat de cette dernière par AstraZeneca… De là à voir une réaction de cause à effet, il n’y a qu’un pas.


Valorisation :


L’action BioCryst côte à 9,95 dollars l’action à la clôture du 1er avril, pour une capitalisation boursière de 1,77Md de dollars. Étant donné son niveau de cash et de dette, la valeur de l’entreprise (EV) est de 1,6Md de dollars.


En appliquant un multiple EV/Vente conservateur de 3 (le multiple du secteur de la biotech est de 7), le marché ne valorise que les ventes d’ORLADEYO selon la prévision du management et de Royalty Pharma. On a pour ainsi dire la pipeline et ses multiples indications pour rien.



Risques :


- Ventes d’ORLADEYO en-deçà des attentes : conversions des patients plus compliquées que prévues, réticences des assureurs pour les prises en charge.

- Des problèmes qui surviennent lors des essais cliniques qui sont toujours possibles.

- Volatilité de l’action : c’est une biotech small-cap où les hedge funds peuvent faire varier les prix avec relativement peu de capitaux afin de susciter la vente panique. A réserver aux investisseurs avec une forte conviction et un horizon d’investissement long durée.


Un commentaire sur la récente correction du titre :


L’action a subi une forte décote après la conférence du 22 mars 2021.


En plus du classique de Wall Street « acheter la rumeur et vendre la nouvelle », il y a eu une inquiétude sur le niveau élevé de la LDH (lactase déshydrogénase) qui était sorti à 2 fois le niveau normal contre 1 à 1,5 fois pour les concurrents. Mais ce point est à mitiger par l’avis de Dr Austin Kulasekararaj, un KOL en HPN, qui pense que c’est secondaire face au gain en qualité de vie observé (moins de besoin en transfusion sanguine). Dr Sheridan (Chief Medical Officer) pense que du fait l’absence de transfusion, il se pourrait que la LDH n’a pas eu le temps d’être purgé hors de l’organisme. Barry Katsof, patient souffrant de la HPN et président-fondateur de l’association canadienne des malades de HPN, a présenté son point de vue de patient et a insisté sur la liberté regagnée de ne plus à devoir planifier sa vie autours des transfusions sanguines.


Bien n’étant pas diplômé de médecine, rappelons qu’il y a eu des cas de fourvoiement dans les biomarqueurs-cibles lors de la conception des essais cliniques. La maladie d’Alzheimer en est un bon exemple : on a longtemps cherché à réduire la formation de plaques amyloïdes alors que celles-ci n’ont pas d’influence sur l’amélioration cognitives et motrices des patients.


CONCLUSION


  • BioCryst se réduit presque à un problème de vente. La question pour l’investisseur est « quelles seraient les chances de dépasser les attentes du marché quand on a un bon produit vendu par des gens compétents ? ». Mon opinion est « Beaucoup ».

  • Le BCX930 est très prometteur et les inquiétudes sur le niveau de LDH sont à mon avis infondées. Le gain en qualité de vie pour les patients et l’enthousiasme de Dr. Sheridan, de Dr. Kulasekararaj (KOL en HPN) et Barry Katsof, président de l’association canadienne des malades de HPN devraient rendre obsolète la focalisation sur ce biomarqueur.

  • Les biotechs spécialisées dans les maladies rares sont souvent les cibles d’acquisition par les grosses pharma à la recherche d’idées et de relai de croissance (exemple avec Shire/Takeda, Alexion/AstraZeneca). La force vive qui a porté BioCryst jusqu’à présent n’est malheureusement plus toute jeune et pourrait bien tomber sous les charmes d’un prétendant aux poches bien pleines (Roche ? Biogen ?), surtout que des investisseurs connus pour favoriser ce genre d’action sont au capital.


Les informations ci-dessous sont données à titre uniquement indicatives et relèvent uniquement d'une analyse personnelle et non d'une certitude :


Prix cible fin 2021 : $20.

Prix cible fin 2023 : $200+ en se basant sur le prix d’acquisition d’Alexion par AstraZeneca.

Cours actuel, le 09/04/2021 sur le Nasdaq : 10,52$.


Si vous souhaitez investir sur cette entreprise, vous pouvez le faire via Admiral Market qui est un courtier régulé en Europe, partenaire du club. Le dépôt minimum est de 100€.


Qui sommes- nous?


Ayera Capital est un club d’investissement multi-asset et multi-stratégie.

Notre volonté est de démystifier le jargon financier et les instruments de placement bénéficiant d’un rendement attractif et d’un risque mesuré.


En savoir plus sur l'auteur de l'article : Hei-Hang Lui.


Découvrez notre club d'investissement en version visiteur ou en tant que membre dès maintenant.


Avant tout investissement, veuillez vous renseigner sur les risques. Ayera capital club ne peut être tenu responsable, veuillez lire nos mentions légales.

175 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

La prise en compte des actionnaires et des autres investisseurs est nécessaire pour la valorisation d’une entreprise. Découvrez ....