Introduction à la blockchain et la crypto-monnaie

Dernière mise à jour : 4 févr.

Dans ce premier article, nous allons présenter et expliquer les concepts de base, de façon très simplifiée, de la technologie blockchain. Nous verrons des opportunités que cette révolution technologique propose ainsi que les concepts à maîtriser pour bien débuter.

  • Introduction au fonctionnement de la blockchain et du Bitcoin.

  • Introduction au fonctionnement des smart-contrats

  • Tokenisation et ICO, opportunités de cette technologie.

À la suite de cet article référence, nous publierons une série de contenue expliquant plus en détail ces concepts.


À savoir : ces trois termes sont, dans cet article similaires : Token = Jeton = Crypto-monnaie.


INTRODUCTION À LA BLOCKCHAIN ET AU BITCOIN


La technologie blockchain est, pour simplifier au maximum, un registre des transactions entre les participants, adhérents au protocole de la blockchain, qui enregistre les données relatives aux transactions de manière ordonnée, immuable, inviolable, décentralisée et accessible au public.

Chaque membre du réseau possède un wallet (un portefeuille) dont le membre a seul l’accès, c’est-à-dire que personne ne peut réaliser d’action sans cet accès. Contrairement à une banque, les fonds détenus par exemple sur un wallet appartiennent au membre du réseau et à lui seul, personne ne peut venir saisir ou récupérer les données présentes dans le portefeuille.


La blockchain utilise une cryptographie à double clé, c’est-à-dire que chaque membre du réseau possède une clé publique, qu’il pourra partager et sera visible sur l’ensemble du réseau. Cette clé est l’équivalent d’un RIB bancaire, auquel on peut envoyer des opérations, dans ce cas, des tokens, qui sont des crypto-monnaies. Chaque membre détient également une clé privée, qu’il est le seul à posséder et qui lui donne accès au contenu de son wallet. La valeur des actifs (des tokens) d’un wallet dépend de la loi de l’offre et de la demande.


Le Bitcoin, qui est la cryptomonnaie la plus connue, vaut aujourd’hui 56 000$, tandis qu’elle valait moins de 1$ il y a 10 ans. Qu’est ce qui peut expliquer ce prix ?


La quantité maximum de Bitcoin en circulation sur terre est de 21millions. Ce qui peut sembler beaucoup, mais vue l’intérêt grandissant de cette technologie, cela fait peu au niveau de la planète.


De plus, le Bitcoin est très populaire, étant la première technologie blockchain, créée par un anonyme en 2009, sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto.


Le bitcoin utilise une technologie de cryptage appelée «proof-of-work»; nous n’allons pas nous étaler sur ce principe, mais pour simplifier, la création d’un bitcoin nécessite une puissance de calcul croissante, c’est ce qu’on appele le minage ; au premier jour, il y avait un seul block, avec des bitcoin sous-jacents mais plus le temps passe, plus le bitcoin se fait rare et plus la résolution des équations, qui génère du bitcoin sont difficiles, ce qui nécessite donc des puissances de calcule de plus en plus grande, qui coutent de plus en plus cher, ce qui raréfie le Bitcoin.

Image minage bitcoin, avec des mineurs au quatre coins du monde. Le bitcoin est décentralisé grâce à la blockchain. Ayera Capital est un club d'investissement multi-stratégie et multi-asset traitant des marchés suivant : la bourse, le forex, le marché action, l’immobilier, la crypto-monnaie et la technologie, par le biais des levées de fonds pour des start-ups ou des technologies comme la blockchain (Défi, Staking, mining et minage ainsi que les ICO - Initial coin offering) et l’intelligence artificielle (IA), nous investissons sur différents marchés avec un objectif de rendement maximisé en donnant à nos membres une connaissance de la gestion de fonds et de la gestion de patrimoine comme le font les institutions : c’est à dire un monnaie management (money management) et la recherche d’un risk reward (risque bénéfice) élevé. Nous sommes agnostiques sur nos investissements et proposons des opportunités sur les thématiques couvertes par nos experts en bourse, crowdfunding et en financement de l’innovation.

Le nombre de bitcoins en circulation aujourd’hui est de 18,655,318 btc sur 21 000 000 btc. Le bitcoin se fait donc de plus en plus rare. Les investisseurs ou utilisateurs vont donc, en fonction de leur intérêt, être prêts à payer de plus en plus cher pour obtenir une seule partie de cette mine d’or, qui est limitée. On parle de plus en plus fréquemment du Bitcoin comme une valeur refuge, sensiblement similaire à l’or, dont la quantité disponible n’est pas illimitée. Comme l’or, il est de plus en plus compliqué de trouver de nouveaux gisements, les gens s’en servent comme une valeur décorrelée des marchés boursiers.


COMMENT FONCTIONNE LA BLOCKCHAIN?


Pour vous donner un exemple, Monsieur A, qui habite en France, détient un wallet (portefeuille) de la blockchain bitcoin. Il a 10 bitcoins sur son wallet (soit 560 000$ environ), chaque bitcoin lui appartient et il est le seul à avoir accès à ces derniers. Monsieur A peut, sans avoir à contacter qui que ce soit, décider d’envoyer ses 10 bitcoins à son ami Monsieur B, en Corée du Sud. Sa transaction va être complétée en une minute environ, le temps que le réseau valide la transaction et Monsieur recevra ses 10 bitcoins, d’une valeur de 560 000$ moins les frais de transaction, de quelques dollars seulement, de façon quasiment instantanée.


La blockchain est donc une technologie décentralisée, qui permet d’envoyer des tokens de pair en pair, sans avoir besoin d’un intermédiaire. Chaque transaction, une fois validée par le réseau, est immuable et personne ne peut revenir dessus. Par exemple, si vous décidez d'envoyer vos jetons à une adresse, alors il vous sera impossible de faire marche arrière et de réclamer un remboursement. Il faut donc faire très attention à ne pas commettre d’erreur. Mais qu’est-ce le réseau ?


Image minage bitcoin, avec des mineurs au quatre coins du monde. Le bitcoin est décentralisé grâce à la blockchain. De nombreux validateurs permettant au bitcoin d'être autonome et décentralisé. Ayera Capital est un club d'investissement multi-stratégie et multi-asset traitant des marchés suivant : la bourse, le forex, le marché action, l’immobilier, la crypto-monnaie et la technologie, par le biais des levées de fonds pour des start-ups ou des technologies comme la blockchain (Défi, Staking, mining et minage ainsi que les ICO - Initial coin offering) et l’intelligence artificielle (IA), nous investissons sur différents marchés avec un objectif de rendement maximisé en donnant à nos membres une connaissance de la gestion de fonds et de la gestion de patrimoine comme le font les institutions : c’est à dire un monnaie management (money management) et la recherche d’un risk reward (risque bénéfice) élevé. Nous sommes agnostiques sur nos investissements et proposons des opportunités sur les thématiques couvertes par nos experts en bourse, crowdfunding et en financement de l’innovation.

Chaque blockchain possède des membres, aux quatre coins du globe, plus il y a de membres du réseau, plus la décentralisation est forte et plus le réseau est fiable. Je ne vais pas rentrer dans les détails du fonctionnement de la blockchain dans cet article, mais le sujet sera traité prochainement. Ces membres vont donc être des validateurs et leur fiabilité est vérifiée car ils possèdent des token (des jetons de cryptomonnaie de la blockchain associée). Au niveau de la terre, ces validateurs sont tellement nombreux qu’une personne mal attentionnée, même avec beaucoup de fonds ne pourrait sur le principe, pas contourner le système et valider des opérations erronées.


Vous l’avez donc compris, la blockchain a un intérêt énorme, car non seulement elle est fiable et sécurisée, car elle permet également de supprimer les intermédiaires. Plus il y a d’intermédiaires, plus l’échange est long et plus il y a de risques que ça ne fonctionne pas, ou que ça se fasse pirater. En supprimant les divers intermédiaires, le réseau est donc plus sécurisé et les transactions coûtent moins cher à opérer.


Les champs de possibilités sont énormes, que ce soit pour le transfert ou l'attestation de propriété. Lorsque vous achetez une action sur le marché boursier, de nombreux processus sont déclenchés pour que tous les acteurs du système soient mis au courant ; La blockchain facilite le transfert de propriété suite à l'achat et à la vente de titres, éliminant la nécessité de passer par de nombreux intermédiaires, qui matérialisent le transfert jusqu’au dépositaire central. Tout pourrait être enregistré dans un registre unique, transparent et fiable.


INTRODUCTION AUX SMARTS-CONTRACTS


Nous pouvons également parler des « contrats intelligents » ou « smart-contract », qui sont des protocoles capables de déclencher des actions, en fonction de leur état initial puis à la suite d'un événement déclencheur donné. Pour être un peu plus clair, un smart contract permet de lier plusieurs acteurs (minimum deux) à un contrat liant les deux parties : il fait office de l’intermédiaire dans l’opération sur la blockchain.


Un exemple tout simple serait un contrat intelligent liant monsieur A et Monsieur B sur un pari sportif. Les deux joueurs possèdent 10 bitcoins chacun dans leur portefeuille respectif. Le pari porte sur deux équipes ; l’équipe X et l’équipe Z. Monsieur A pense que l’équipe X va gagner, il parie donc ses 10 bitcoins sur la victoire de l’équipe X, monsieur B pense lui que c’est l’équipe Z qui va gagner le match, il mise donc ses 10 bitcoins sur l’équipe Z. Les deux équipes sont aussi forte sur le papier et donc la côte de ce pari est de 1 chance sur 2, en cas de match nul, chaque joueur récupère sa mise. Le smart-contract va donc récupérer la mise des deux joueurs en créant une «pool» qui est un espace dans la blockchain, qui permet de réunir et de stocker des actifs ; cette pool est dirigée par le smart contract et pourra être libérée uniquement en fonction des conditions du contrat donné.

Le contrat possède trois issues :


1) L’équipe X gagne, le smart contract libère la pool et l’envoie à l’adresse publique, c’est-à-dire au wallet de monsieur A, soit 20 bitcoins

2) Les équipes font match nul, le contrat libère la pool en rendant la mise initiale aux deux joueurs, soit 10 bitcoins chacun

3) L’équipe Z gagne, le smart contract libère la pool et l’envoie à l’adresse publique, c’est-à-dire au wallet de monsieur B, soit 20 bitcoins.


Pour que l’opération soit viable et juste, le smart contract devra être connecté au monde réel, afin que le contrat puisse vérifier qui a gagné le match de façon certaine ; il sera donc connecté à un oracle, qui par exemple, recense de façon fiable les données du monde réel pour les retranscrire sur la data. L’utilisation des smart-contract sera traitée plus en détail dans un prochain article. La blockchain et ce smart contract vont donc pouvoir remplacer, de façon fiable, un bookmaker.

L’ethereum est l’entreprise leader des smart-contract dans le monde.

Smart contract ethereum - contrat intelligent sur la blockchain. Les smart-contracts permettent de valider des protocoles de façon autonome. C'est un système décentralisé fonctionnant via la technologie blockchain. Ayera Capital est un club d'investissement multi-stratégie et multi-asset traitant des marchés suivant : la bourse, le forex, le marché action, l’immobilier, la crypto-monnaie et la technologie, par le biais des levées de fonds pour des start-ups ou des technologies comme la blockchain (Défi, Staking, mining et minage ainsi que les ICO - Initial coin offering) et l’intelligence artificielle (IA), nous investissons sur différents marchés avec un objectif de rendement maximisé en donnant à nos membres une connaissance de la gestion de fonds et de la gestion de patrimoine comme le font les institutions : c’est à dire un monnaie management (money management) et la recherche d’un risk reward (risque bénéfice) élevé. Nous sommes agnostiques sur nos investissements et proposons des opportunités sur les thématiques couvertes par nos experts en bourse, crowdfunding et en financement de l’innovation.

Un autre exemple, Imaginez un système comme UBER, qui est votre intermédiaire lorsque vous prenez un chauffeur depuis votre application ; la blockchain permet de réaliser, cette même transaction sans avoir à verser de l’argent à ce service, un smart contract, basé sur la blockchain permet au client, qui utilise le service de commander de façon autonome depuis un point A, sur le réseau de chauffeurs un conducteur, qui sera rémunéré si la course se termine au point B de façon correcte, avec les informations inscrites dans la blockchain, ces informations ne pourront être supprimées ultérieurement, elles sont immuables.


Ainsi, cette technologie propose un service fiable dont une entité ne peut avoir de contrôle, car elle est décentralisée et dépend des utilisateurs eux-mêmes.


INTRODUCTION À LA TOKENISATION ET AUX ICO


Vous connaissez tous le marché boursier, avec les actions que vous achetez et revendez avec si possible une plus-value. Pour la crypto monnaie, il existe la même chose.


Des projets sont nés ces dernières années en proposant des « token», qui sont des cryptomonnaies, associées à la société qui les émet.


Nous pouvons associer ce principe au marché actions, en achetant des coins (des tokens) : vous achetez une part de la technologie et vous bénéficiez du droit de vous en servir.

Par exemple, si une société basée sur la blockchain émet 100 000 jetons, chaque token équivaut à une part de la blockchain, ainsi, vous n’investissez pas seulement sur une crypto monnaie, mais sur un marché d’échange avec une vision long terme selon le projet.


C’est de là que sont nés les ICO « initial coin offering » qui consistent en le même principe qu’une IPO « initital price offering » lors d’une introduction en bourse. Lorsque qu’une entreprise créée un produit, que ce soit une blockchain ou un protocole, la réussite de ce projet va passer par l’adoption en masse de cette technologie. Pour développer l’outil, il va être nécessaire d’avoir du capital, pour payer les infrastructures. L’ICO va donc être une levée de fond, où chaque token qui sera émis, aura une certaine valeur lors de la vente publique, l’avantage : vous pouvez obtenir des crypto monnaie qui à terme auront une grande valeur sur le marché, en la payant avant même qu’elle soit mise sur le marché et donc vous payerez potentiellement moins cher l’actif, qui vous permettra d’utiliser le système.


Gain en investissement sur des ICO - initial coin offering, qui est un mode d'investissement sur les crypto-monnaies et via la technologie blockchain. Ayera Capital est un club d'investissement multi-stratégie et multi-asset traitant des marchés suivant : la bourse, le forex, le marché action, l’immobilier, la crypto-monnaie et la technologie, par le biais des levées de fonds pour des start-ups ou des technologies comme la blockchain (Défi, Staking, mining et minage ainsi que les ICO - Initial coin offering) et l’intelligence artificielle (IA), nous investissons sur différents marchés avec un objectif de rendement maximisé en donnant à nos membres une connaissance de la gestion de fonds et de la gestion de patrimoine comme le font les institutions : c’est à dire un monnaie management (money management) et la recherche d’un risk reward (risque bénéfice) élevé. Nous sommes agnostiques sur nos investissements et proposons des opportunités sur les thématiques couvertes par nos experts en bourse, crowdfunding et en financement de l’innovation.

Attention, en participant à une ICO, lorsque vous possédez des tokens, ne veut pas dire que vous êtes actionnaire de l’entreprise qui porte projet ; vous êtes propriétaire d’une partie des tokens de la technologie elle-même. Ce token sera ensuite soumis à la loi de l’offre et la demande. Lorsque vous participez à une ICO, il est important de vous rappeler que vous payez un ticket d’utilisation futur de la blockchain, le but est donc de déterminer si le prix que vous payez en prévente est intéressant et de vous poser la question : est-ce que d’autres personnes seront à terme, prêts à payer plus cher pour avoir ce token.


LES ÉLÉMENTS CLÉS A VÉRIFIER AVANT TOUTE ICO


Les critères important à regarder lorsque vous participez à une ICO sont les suivants :


1 - La quantité maximum de token que la blockchain propose, c’est le «max supply». Comme nous l’avons vu précédemment, le prix d’un token est fonction de sa rareté et de son intérêt. Une entreprise qui vend des jetons à 0.10$ avec une quantité maximum de 10 millions de jetons n’aura probablement pas la même évolution de son prix qu’une autre qui vend au même prix mais qui en propose 100 milliards. Il faut veiller à ce que le marché ne soit pas inondé, car cela implique que n’importe quelle personne aura pu en acheter, au prix de la vente publique, donc il sera plus difficile de trouver des contreparties de marché pour les acheter plus cher.


2 - L’équipe qui est derrière le projet et la transparence de ces derniers. De nombreuses arnaques ont eu lieu, profitant du manque de connaissance des investisseurs, en créant des arnaques et en attirant les investisseurs qui ont un appât du gain. Il est nécessaire de vérifier les informations, le background (le parcours) des fondateurs, car vous l’aurez compris, la technologie blockchain est complexe, n’importe qui ne peut pas être fondateur d’un processus.


3 - Il est obligatoire de lire le WhitePaper, qui constitue le business modèle du projet et de comprendre l’intérêt du produit dans lequel vous investissez. Un WhitePaper de 10 pages semble petit compte tenu de la complexité. Vous trouvez dans le WP la distribution des tokens. Non-seulement la quantité maximum émise, mais également la répartition et l’utilisation des fonds. Participer à une ICO qui distribue 50% des tokens à son fondateur semble risqué. La blockchain nécessitant de lourds investissements, veillez à ce que les frais de fonctionnement soient bien pris en compte, avec un budget marketing, salaire et des rémunérations pour les validateurs dans certains cas.


4 - Il faut également faire attention aux projets qui proposent des offres de parrainages très alléchantes et qui sont donc très populaires, car chacun vaudra récupérer des tokens gratuits avant le lancement. Le nombre de tokens disponible dans ces ICO est souvent très conséquent, le but est de lever un maximum de fonds.


5 - Dans le principe précédant, une ICO n’est pas une pratique anodine et l’entreprise ne doit pas faire comme bon lui semble. Il semble opportun d’investir dans des ICO qui ont une limite de tokens, plus qu’une limite de temps. L’ICO est calculée à l’avance pour permettre le bon fonctionnement et développement de l’entreprise. Si la société a besoin de 3 millions, elle doit rester dans une certaine mesure, ne pas changer sa ligne de conduite ou prévenir de tout changement avant l’ouverture de la prévente. En effet, une vente-privée, ce n’est pas un simple objectif, qui, une fois dépassé voit sa quantité augmenter pour amasser le plus d’argent possible. Pour expliquer cela : si l’entreprise vend 1 milliards de jetons, avec pour objectif de lever 5 millions d’euros, soit une vente à 0,005$ par token, c’est qu’elle a besoin de 5 millions de dollars pour se développer et donc le prix du token à la prévente et les investisseurs se sont mis d’accord sur ce prix. Si une fois les 5 millions de dollars atteints, l’entreprise ne clôture pas sa levée de fond et atteint 10 millions de dollars, le nombre de cryptomonnaie en circulation sera doublé et chaque personne aura été servie. Le prix d’une crypto évoluant en fonction de l’offre et la demande, l’intérêt sera plus faible, car l’actif sera moins rare.


6 - Le KYC étant obligatoire dans une majorité de pays, le passer est également un signe de confiance, quant au bon respect des régulations en vigueur (ca ne veut cependant par dire que le projet est validé pour cette simple clause).


7 - Il est nécessaire de savoir quels sont les partenaires du projet : sont-ils ses grands acteurs, vont-ils soutenir le projet ? Il est également important de connaitre les exchanges partenaires, leurs fiabilités et leurs niveaux de liquidités, principe expliqué dans le risque de liquidités plus bas.


8 - À titre personnel, je privilégie les ICO qui possèdent une Whitelist (liste blanche) : en générale, ces levées de fonds sont bouclées très rapidement et tous les investisseurs ne peuvent pas être servis. Il est nécessaire de s’inscrire à l’avance et en général fonctionnent sur le principe du premier arrivé, premier servi. La concurrence est forte mais si vous parvenez à obtenir des crypto-monnaies, alors la rareté pourra faire en sorte qu’elle évolue à la hausse. Ce n’est pas toujours le cas, investir comporte toujours des risques.


EN PARLANT DE RISQUES, QUELS SONT-ILS?


Il faut savoir que votre capital investi est 100% à risque, aucune assurance sur une levée de fonds. Réfléchissez bien et investissez uniquement une somme que vous êtes prêt à perdre. N’écoutez personne et faites-vous votre propre avis.


Les risques de l'investissement dans les crypto monnaies, via des ICO - initial coin offering ou directement sur le marché via les exchanges. Les crypto-monnaie sont issues de la technologie blockchain mais présente des risques de non liquidité, d'arnaque ( ou scam), de fausses manipulations pouvant entrainer une perte partielle ou totale du capital. Ayera Capital est un club d'investissement multi-stratégie et multi-asset traitant des marchés suivant : la bourse, le forex, le marché action, l’immobilier, la crypto-monnaie et la technologie, par le biais des levées de fonds pour des start-ups ou des technologies comme la blockchain (Défi, Staking, mining et minage ainsi que les ICO - Initial coin offering) et l’intelligence artificielle (IA), nous investissons sur différents marchés avec un objectif de rendement maximisé en donnant à nos membres une connaissance de la gestion de fonds et de la gestion de patrimoine comme le font les institutions : c’est à dire un monnaie management (money management) et la recherche d’un risk reward (risque bénéfice) élevé. Nous sommes agnostiques sur nos investissements et proposons des opportunités sur les thématiques couvertes par nos experts en bourse, crowdfunding et en financement de l’innovation.

Tout d’abord, lorsque vous participez à une ICO, il existe le risque sur le projet tout entier, que les personnes derrière soient des arnaqueurs. Il se peut aussi qu’une faille dans le système fasse en sorte que les fonds soient volés ou tout simplement que l’équipe ne soit pas à la hauteur et que le projet s’effondre.


Il y a également un risque lors du payement, si vous ne comprenez pas le fonctionnement d’une levée de fonds, ne participez pas, les envois en crypto-monnaies n’étant pas annulables, vous risqueriez de tout perdre pour une simple erreur de manipulation.


Le risque de liquidité, une fois que la vente privée est terminée, les jetons sont listés sur un exchange, pour être échangeables, c’est l’équivalant du marché boursier pour les actions. Selon l’intérêt pour le projet, les volumes d’échanges de crypto-monnaies peuvent être plus ou moins importants. Le Bitcoin a un volume d’échanges quotidiens de 62 milliards de dollars à ce jour, tandis que d’autres actifs ont des volumes de moins de 10 000$ ; autant vous dire que le marché peut être plus ou moins liquide et que dans certains cas, le prix de la cryptomonnaie affiché peut ne pas correspondre au prix de vente réel.


Finalement les risques sont nombreux et il est nécessaire de bien les comprendre et les maitriser avant d’investir.


Le club participe à une ICO, qui sera ouverte le 23 mars 2021 – retrouvez l’article directement dans nos opportunités. Analyse et explication du projet (19/03/2021).


LA SUITE ?


Les concepts de base sont présentés, nous allons dans les prochains articles expliquer plus en détail les fonctionnements de la blockchain. Nous verrons notamment, comment investir sur les crypto-monnaies. Puis nous parlerons des intérêts des smart-contracts et nous présenterons des projets liés. Nous expliquerons ce qu’est la Défi, la finance décentralisée et ses usages, comment investir dessus. En parallèle, vous pourrez trouver sur le club, section nos opportunités, nos investissements.



Qui sommes- nous? Ayera Capital est un club d’investissement multi-asset et multi-stratégie. Notre volonté est de démystifier le jargon financier et les instruments de placement bénéficiant d’un rendement attractif et d’un risque mesuré. En savoir plus sur l'auteur de l'article : Antoine Lepetitgaland. Découvrez notre club d'investissement en version visiteur ou en tant que membre dès maintenant. Avant tout investissement, veuillez vous renseigner sur les risques. Ayera capital club ne peut être tenu responsable, veuillez lire nos mentions légales.

296 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout