Le prix des actifs financiers

Dernière mise à jour : 9 mars 2021

Dans une première série d’articles, on va tenter de démystifier les marchés financiers et vous apporter les connaissances et les clés de lecture des données financières. Le but étant de vous aider à former votre propre opinion sur les opportunités que vous serez susceptible de rencontrer. Dans cet article, nous allons voir la théorie qui gouverne le prix de la plupart des actifs financiers.


Quand on regarde le prix d’une action sur un site financier, on y voit un prix qui fluctue. Ne vous êtes-vous jamais demandé ce que le prix affiché représente ? Dans cet article, on va présenter les différents concepts qui gouvernent la valorisation des actifs financiers.


LE "PRIX" DE L'ARGENT


Un concept important à connaître est celui du coût des capitaux.


Tout le monde connaît le concept des taux d’intérêts, notamment dans un emprunt immobilier. Lorsque vous en contractez un, une banque vous fournit une somme d’argent conséquente en une seule fois afin de vous permettre d’acquérir un bien immobilier. Vous remboursez alors la banque en plusieurs paiements espacés dans le futur, comprenant le principal et les intérêts.


Prenons le cas inverse : imaginons que vous ayez 10 000€ sur votre compte. Vous avez alors le choix d’en disposer comme bon vous semble… Ou de vous en priver au profit d’une autre personne pendant un certain temps. Dans le deuxième cas, il est justifié d’être rémunéré pour cette privation. D’autant plus que l’on prend également le risque de ne plus revoir cet argent.


Ces deux exemples sont des illustrations du concept général du coût des capitaux. Dans le premier cas, vous avez besoin de capital pour un projet et vous acceptez de payer le prix. Dans le deuxième cas, vous investissez et prenez des risque et souhaitez d’être rémunéré pour cela.


LA VALEUR FUTURE DE L'ARGENT


Dans un premier temps, nous allons partir d’un exemple qui est familier pour la plupart d’entre vous : l’épargne. Le but est de faire le lien avec le concept d’après et d’en faciliter la compréhension.


Imaginons qu’une banque vous propose un compte d’épargne qui paie 5% d’intérêts par an pendant 5 ans. Les intérêts sont déposés sur le compte à la fin de l’année. Ils sont ainsi pris en compte dans la rémunération du compte.


Question : On est au 1er Janvier. Si on dépose 100€ aujourd’hui, combien touche-t-on au bout de 5 ans ?

Comment lire le tableau :

On part en haut à gauche du tableau.


- Au début de l’année 1, on a 100€ sur le compte. La banque paie des intérêts à hauteur de 5% sur cette somme, soit 5€ (100€ x 5%). A la fin de l’année 1, il y a 105€ sur le compte.


- Au début de l’année 2, on a donc 105€ sur le compte et 5% d’intérêts sur cette somme fait 5,25€. A la fin de l’année 2, il y a donc 110,25€. On réitère l’exercice pour les 3 années restantes.


Au bout de 5 années, nous avons donc 127,63€ sur le compte. Dans cet exemple, on s’est intéressé au montant futur que l’on obtiendra pour un investissement initial de 100€. Dit autrement, 100€ d’aujourd’hui vaudra 127,63€ dans 5 ans.


LA VALEUR ACTUELLE DE L'ARGENT


Maintenant, faisons l’exercice inverse : combien doit-on mettre sur ce même compte aujourd’hui pour avoir 100€ dans 5 ans ?


Faisons un nouveau tableau :

Comment lire le tableau :

On part cette fois-ci d’en bas à droite.


- À la fin de l’année 5, on veut avoir 100€ sur le compte. La banque rémunérant 5% sur le montant présent EN DEBUT d’année, ce qui signifie qu’il y a 95,24€ au début de l’année 5 (100€ / (1+5%)). L’intérêt est la différence entre les sommes finale et initiale (soit 4,75€).


- À la fin de l’année 4, on doit avoir 95,24€ sur le compte. En prenant compte les intérêts perçus, on a sur le compte 90,70€ au début de l’année 4. On applique le même principe pour les 3 années restantes.


- À la fin de l’exercice, on a calculé qu’il nous faut déposer 78,35€ aujourd’hui si l’on veut avoir 100€ dans 5 ans avec un taux d’intérêt de 5%. Dans cet exemple, on s’est intéressé au montant actuel à investir afin d’obtenir 100€ dans 5 ans.


Fondamentalement, on utilise le même principe de l’épargne mais en partant de la fin. Mais si on reformule le phénomène, on peut dire que 100€ de dans 5 ans coûte aujourd’hui 78,35€ si le taux d’intérêt est de 5%.


Un corollaire de cet exercice qu’il faut avoir en tête est que l’argent du futur est d’autant moins cher aujourd’hui qu’il est plus éloigné dans le temps.


Illustrons avec un autre exemple : Mêmes conditions, même compte d’épargne. Combien faut-il investir aujourd’hui pour avoir 100€ dans 3 ans ?


Faisons un tableau :

On voit que cette fois-ci, il nous faut investir 86,38€ aujourd’hui afin d’avoir 100€ dans 3 ans. Dit autrement, 100€ de dans 3 ans vaut aujourd’hui 86,38€ si le taux d’intérêt est de 5%. On voit aussi que le rapprochement dans le temps a rendu ces 100€ du futur plus cher que dans le cas précédent.


Le principe fondamental de la valorisation des actifs financiers est de calculer à la valeur actuelle des flux de trésorerie (cash-flow) du futur.


INTRODUCTION AU CONCEPT DU PRIX DE MARCHÉ


Un investisseur peut investir dans tous les produits proposés par le marché. Il va accepter payer un certain prix pour un produit selon le profil risque/profit par rapport à celui du reste du marché. L’idée importante ici est que l’investisseur moyen va comparer un investissement particulier par rapport à celui du reste du marché.


Un exemple pour illustrer le concept :


Imaginons la banque "SureBank", bien implantée, réputée fiable et bien capitalisée, propose un produit financier qui rémunère 5% toute somme déposée pendant un an. Elle est considérée comme étant la référence du marché.


Considérons la banque "RiskBank", nouvellement créée avec une réputation à construire et moins bien capitalisée que SureBank. RiskBank souhaite proposer un produit similaire que celui de SureBank. Quel devrait être le taux d’intérêt offert par RiskBank ?


Conceptuellement, RiskBank présente un plus grand risque de faillite que SureBank car moins bien capitalisée. Si RiskBank offre le même taux d’intérêt que SureBank, l’investisseur moyen va se dire qu’il ferait mieux d’aller chez SureBank car il aura la même rémunération en prenant moins de risque. Nécessairement, RiskBank devra offrir un taux d’intérêt supérieur à 5% afin de compenser le risque pris par l'investisseur.


Maintenant, imaginons que RiskBank vous propose un produit financier dans lequel vous toucherez 105€ dans un an. Supposons que RiskBank soit 2 fois plus risqué que SureBank. A quel prix devriez-vous accepter d’investir dans ce produit ?


Le raisonnement devrait être le suivant :

Dans un an, l’investisseur moyen touchera 105€. Aujourd’hui, il a le choix d’être rémunéré à 5% avec peu de risque chez SureBank. Il sait que RiskBank est 2 fois plus risquée. Pour simplifier, on dira qu’il acceptera d’aller chez RiskBank si la rémunération est de 10% chez eux.

La question devient alors : « Quelle est la valeur actuelle de 105€ avec un taux d’intérêt à 10% chez RiskBank ? ».

Le calcul effectué dans la partie « La Valeur Actuelle de l’Argent » s’applique ici et nous donne 95,56€ (105€ / (1+10%)).


Nous voyons ici que les 105€ de dans un an a deux prix différents selon la qualité des contreparties : si on fait affaire avec SureBank, 105€ coûte 100€ aujourd’hui (100€ / (1+5%)) alors qu’avec RiskBank, 105€ ne coûte que 95,45€ mais avec un risque de ne plus revoir ces 95,45€ qui est plus élevé.


On peut tout-à-fait imaginer une troisième banque, BestBank, encore mieux capitalisée que SureBank mais qui n’est pas aussi bien implantée. Dans ce cas, BestBank est moins risquée que la référence et l’investisseur moyen peut accepter un taux de rémunération plus bas que SureBank. L'idée ici est qu'être la référence ne veut pas forcément dire être celui avec le niveau de risque le plus bas.


CONCLUSION


  • Le capital a un coût qui traduit la rémunération pour celui qui se prive de sa jouissance immédiate au profit d’une autre personne et qui prend le risque de ne plus le revoir.

  • La valorisation d’un actif financier est la détermination de la valeur actuelle des flux de trésorerie futurs qu’il engendre.

  • Le prix de marché d’un actif financier est la résultante d’une comparaison entre le profil risque/profit de l’actif par rapport à celui du reste du marché.


Dans un prochain article, nous allons nous intéresser aux actions et la manière de les aborder. Merci beaucoup pour avoir pris le temps de lire cet article. N’hésitez pas à nous laisser des commentaires et à nous poser des questions.


Qui sommes- nous?


Ayera Capital est un club d’investissement multi-asset et multi-stratégie.

Notre volonté est de démystifier le jargon financier et les instruments de placement bénéficiant d’un rendement attractif et d’un risque mesuré.


En savoir plus sur l'auteur de l'article : Hei-Hang Lui.


Découvrez notre club d'investissement en version visiteur ou en tant que membre dès maintenant.


Avant tout investissement, veuillez vous renseigner sur les risques. Ayera capital club ne peut être tenu responsable, veuillez lire nos mentions légales.

55 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Tout d’abord, une action est une partie d’une entreprise, donc comme tout partenaire, l’actionnaire à le droit ...