Qu’est-ce que le crowdfunding, ce financement participatif pour l'immobilier et les entreprises ?

Dernière mise à jour : 6 févr.

Le crowdfunding est une façon d’investir mais également de financer un projet. Cette pratique à double avantages fait intervenir plusieurs acteurs pouvant participer au financement d'un projet, par exemple un portage de projet en immobilier. Le crowdfunding permet de lever des fonds et d'investir à plusieurs, le prix d’entrée est donc plus abordables, car on divise la somme recherchée par tous les l'investisseurs.


Photo de présentation Ayera et la première brique, qu’est-ce que le crowdfunding, alliant rendement et investissement accessible. Ayera Capital est un club d'investissement multi-stratégie et multi-asset traitant des marchés suivant : la bourse, le forex, le marché action, l’immobilier, la crypto-monnaie et la technologie, par le biais des levées de fonds pour des start-ups ou des technologies comme la blockchain (Défi, Staking, mining et minage ainsi que les ICO - Initial coin offering) et l’intelligence artificielle (IA), nous investissons sur différents marchés avec un objectif de rendement maximisé en donnant à nos membres une connaissance de la gestion de fonds et de la gestion de patrimoine comme le font les institutions : c’est à dire un monnaie management (money management) et la recherche d’un risk reward (risque bénéfice) élevé. Nous sommes agnostiques sur nos investissements et proposons des opportunités sur les thématiques couvertes par nos experts en bourse, crowdfunding et en financement de l’innovation.

Le terme crowdfunding signifie donc financement participatif, c'est à dire financement par le biais de particuliers et d'entreprises, en plus ou moins grande quantité (volume) et non plus seulement grâce aux banques. L’échange se fait par un intermédiaire, qui est une plateforme numérique, un site, celui-ci étant dédié et spécifique en fonction des types de participations et du domaine d’activité (financement d'entreprise, immobilier...).


LES DIFFÉRENTES FORMES DE PARTICIPATION


Présentons maintenant les différentes formes de levée de fonds pour réaliser un projet.


Celle qui a en premier lieu donné vie au crowdfunding est l’appel aux dons. Le don se fait par une simple personne physique ou morale. Il n’y a pas de réel échange car aucune contrepartie n’est mise en avant légalement, néanmoins un remerciement ou une attention symbolique peut suivre le don. Ce don fait intervenir une somme de libre choix et peut apporter des avantages par la suite en fonction du projet.

Certaines plateformes se sont spécialisées dans des investissements par crédits participatifs, appelés aussi crowdlending. L’établissement du projet se fait sous forme de prêts émis par plusieurs investisseurs, particuliers ou entreprises, aux personnes en nécessité de fonds. La plateforme permet de regrouper les différentes sommes apportées qui sont considérées à crédit et devant être remboursées dans un laps de temps préalablement décidé (maximum 7 ans). Un intérêt peut être prélevé et dû, allant de 2 à 8% par an. L’avantage est donc l’accessibilité pour tous avec une possibilité d’entrée sans nécessiter un gros apport (moins de 100€) et des rendements attractifs pour l’investisseur. A noter qu’une perte est possible si le projet ne s’avère pas comme promis. Il faut donc évaluer et prévoir le risque lié au placement.


Une autre façon est de financer son projet en donnant des parts liées à sa prospérité en l’échange de l’investissement des particuliers qui participent au fondement du capital de l’entreprise. On peut investir en devenant actionnaire du projet et donc obtenir un droit de regard, de vote et s’approprier les bénéfices futurs sans réellement avoir à participer à l’élaboration même du projet. Un apport de capital peut aussi être rémunéré sous forme d’obligations avec intérêts, de dividendes ou royalties avec des commissions sur le chiffre d’affaires. Ici, l’investisseur apporte son capital à hauteur décidée, toujours en mesurant les risques possibles.


Le crowdfunding permet donc d’apporter une nouvelle ou complète source pour financer son projet. Les plateformes mettant en œuvre les échanges peuvent souvent prendre des commissions allant de 5 à 25%. Celles-ci peuvent être prises si le projet est réussi mais aussi s’il fait défaut. De plus, deux plateformes sont présentées lorsqu’on veut se lancer dans le crowdfunding : La CIP, Conseil en Investissement Participatif ou l’IFP, l’Intermédiaire en Financement Participatif.


LES AVANTAGES ET RISQUES DE CE MODÈLE


L’avantage du crowdfunding réside dans l’intérêt pour le projet de pouvoir être financé beaucoup plus ouvertement que par une banque qui souvent ne prête pas si simplement. Pour les investisseurs, il est intéressant à petite échelle de pouvoir placer son argent avec des rendements intéressants et surtout de pouvoir choisir au préalable où son argent va : dans une idée que l’on apprécie avec des risques mesurés.


Certains risques sont néanmoins présents comme dans tout investissement. La véracité des projets, où notre argent va servir doit être sûre et réglementée afin d’éviter le blanchiment d’argent et le financement de projets illégaux. Le crowdfunding fait donc l’objet d’une réglementation depuis 2014. De plus, l’idée de confiance est peu présente, il n’est jamais facile de déposer une certaine somme sur une simple plateforme et sans intermédiaire pour réellement nous accompagner. Il faut donc vérifier la plateforme comme l’on vérifie une source d’information afin d’éviter les arnaques ou escroqueries. Au-delà même de toute utilisation dévoyée du crowdfunding, le risque de perte du capital investi est réel, et est proportionnel aux rendements annuels avancés. Il faut aussi se renseigner sur les modalités de sortie ou de rachat de l’investissement pour faire face à toutes éventualités. Le plus important pour faire face aux risques de défauts est de diversifier ses investissements en crowdfunding et de bien se renseigner sur la plateforme.


LE CROWDFUNDING SUR LE MARCHÉ DE L'IMMOBILIER


Dans le sillage du financement participatif, le crowdfunding immobilier a connu un essor considérable en France depuis sa réglementation en 2014. Le crowdfunding immobilier s’est peu à peu institutionnalisé, pour s’attacher progressivement aux exigences bancaires plus traditionnelles : compliance et performance deviennent ainsi les mots d’ordre en lieux et place de proximité et solidarité.


Notre partenaire La Première Brique créée par Hugo et Thomas permet d’investir dans un projet solide avec un rendement moyen de 10% et accessible dès 1€ d’apport ! L’idée étant de démocratiser l’investissement pour tous et de pouvoir se lancer avec une entreprise transparente dans le suivi et l’accompagnement de l’investissement avec des projets rentables et sans risques.


Quelques mots de nos amis et partenaires : "En étant ouverts à l’investissement dès 1€, transparents sur nos projets et sur leur suivi et en veillant à offrir une grande proximité à notre communauté et nos partenaires, nous avons fait le choix d’offrir à tous une expérience d’investissement simple, accessible et ludique !"


Les convictions du club (ayera capital) et de la première brique sont similaires : Démocratiser l’investissement immobilier, simplement. Nous avons décidé de travailler avec la première brique car la grande force de cette plateforme réside dans la sécurité. Celle-ci met en place des garanties sur investissement comme une prise d’hypothèque sur un ou tous les biens en cas de défaut. C’est un notaire qui assure cette opération et la supervise afin que les biens soient saisis et revendus en justice pour rembourser les investisseurs. De plus, avant d’ouvrir un financement pour un projet, celui-ci est préalablement examiné par la plateforme pour pouvoir être accepté. On observe son lieu (s’il est stratégique), le prix de vente annoncé par le promoteur et si les rendements futurs sont cohérents.


Quelques chiffres sur nos partenaires :

Photo de présentation Ayera et la première brique, qu’est-ce que le crowdfunding, alliant rendement et investissement accessible. Ayera Capital est un club d'investissement multi-stratégie et multi-asset traitant des marchés suivant : la bourse, le forex, le marché action, l’immobilier, la crypto-monnaie et la technologie, par le biais des levées de fonds pour des start-ups ou des technologies comme la blockchain (Défi, Staking, mining et minage ainsi que les ICO - Initial coin offering) et l’intelligence artificielle (IA), nous investissons sur différents marchés avec un objectif de rendement maximisé en donnant à nos membres une connaissance de la gestion de fonds et de la gestion de patrimoine comme le font les institutions : c’est à dire un monnaie management (money management) et la recherche d’un risk reward (risque bénéfice) élevé. Nous sommes agnostiques sur nos investissements et proposons des opportunités sur les thématiques couvertes par nos experts en bourse, crowdfunding et en financement de l’innovation.

On observe aussi qu’en immobilier, il y a plus souvent lieu d’un risque de retard de remboursement qui reste donc moindre qu’un risque de défaut. Les promoteurs ou les personnes créant le projet tiennent, tout autant que les investisseurs, à la prospérité des biens et donc s’investissent eux aussi pour la réussite du projet, ce qui rajoute une ceraine sureté.


Si vous souhaitez investir dans les projets proposés par la première brique en bénéficiant des avantages du club, notamment 1% de rendement supplémentaire, inscrivez-vous avec notre lien. Vous pouvez également utiliser le code "AYERA" pour bénéficier du 1% de rendement supplémentaire sur les autres projets.


Qui sommes- nous?


Ayera Capital est un club d’investissement multi-asset et multi-stratégie.

Notre volonté est de démystifier le jargon financier et les instruments de placement bénéficiant d’un rendement attractif et d’un risque mesuré.


Auteur de l'article : Léa Bordarier.


Découvrez notre club d'investissement en version visiteur ou en tant que membre dès maintenant.


Avant tout investissement, veuillez vous renseigner sur les risques. Ayera capital club ne peut être tenu responsable, veuillez lire nos mentions légales.

106 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout